14 mars 2016

VRAI VISAGE DU PROJET LINKY

 

Linky : un projet "évolutif" dont les
pires dangers se révèleront après coup


ErDF l'avoue : les vrais bénéficiaires du programme Linky sont les
"fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups,..."

 


C'est la stratégie du Cheval de Troie : l'objectif d'ErDF est d'installer 35 millions de compteurs Linky, sans utiliser dans un premier temps toutes les "potentialité" de ces appareils pour ne pas en révéler immédiatement les dangers et les buts réels.

C'est une fois que ces compteurs seront en place que le crime pourra être pleinement consommé. Si vous pensez qu'il s'agit de supputations voire de "complotisme", voici un extrait d'une brochure d'ErDF bien différente de celles qui sont distribuées au public ou aux élus :

"Le programme Linky a pour ambition de créer un standard mondial de l’industrie du comptage évolué. Pour y parvenir, ERDF a bâti un système évolutif utilisant des technologies de pointe, capables de gérer de très importants flux de données.

Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur : Big Data, usages domotiques, objets connectés... L’installation des compteurs communicants bénéficiera à l’ensemble de la filière électrique.

Le programme Linky est suivi de près par les acteurs majeurs du secteur de l’énergie : fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups"

http://www.erdf.fr/sites/default/files/DP_Signature-Convention_ERDF-ADEME.pdf , page 6

 

Retenez bien la conclusion de ce passage : les programmes de compteurs communicants sont faits pour le plus grand bénéfice des entreprises commerciales qui préparent impatiemment leurs "offres". C'est pour elles et leur business que les compteurs communicants sont installés, pas pour nous...

Les promoteurs des compteurs communicants se proposent de venir faire sous vos yeux des mesures pour vous "prouver" qu'il n'y a pas d'émissions dangereuses d'ondes électromagnétiques. C'est comme venir inspecter une centrale atomique avant que le combustible nucléaire n'y soit utilisé.

- "Nous ne sommes encore qu’aux prémices de l’exploitation de toutes les potentialités de ce compteur" : tout est dit ! Les ondes vont circuler à tout va dans nos logements...

- "Fournisseurs, distributeurs, producteurs, équipementiers, startups" : voici les vrais bénéficiaires du programme Linky, et c'est ErDF qui le dit...

Sachez aussi que le terme Big Data désigne la captataion de toutes les informations possibles et immaginables... sur nous : nos habitudes, nos comportements, nos achats, nos fréquentations. C'est ce business-là, dont nous sommes sensés être les cobayes et les victimes, que ErDF entend développer avec Linky.

ErDF est une entreprise de service public, mais le fait est que son objet est totalement dévoyé au profit d'intérêts privés. Linky est un Cheval de Troie : une fois installé, ce compteur sera notre pire ennemi, présent dans nos domiciles, dans nos vies.

Le pire est que les communespropriétaires de compteurs d'électricité, institutions par nature au service des habitants, sont instrumentalisées dans le cadre du programme Linky au profit d'intérêts industriels et commerciaux.

De trop nombreux élus sont trompés (croyant probablement que les dirigeants d'EDF et ErDF représentent encore le service public !) et, en ne s'opposant pas à l'installation des compteurs communicants, ouvrent la porte aux intérêts privés qui vont utiliser ces compteurs pour leur business au détriment des habitants...

Posté par Meudonnais à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]


LE COLLECTIF NO LINKY EXIGE L'ARRÊT DU DEPLOIEMENT DES COMPTEURS LINKY

Photo Le DL

Elles sont près d’une quarantaine en France aujourd’hui à refuser le déploiement des compteurs “intelligents” d’électricité Linky. Dans l’agglomération, seule la commune de Saint-Nizier a voté contre. Ce qui pose un cas de conscience à Christophe Ferrari, le président de la Métropole qui a la compétence énergie, et donc à sa charge les contrats de concession qui lient les villes à ERDF.

Certes, Saint-Nizier n’est pas dans le périmètre de la Métro, mais dans celui du Syndicat des énergies du département de l’Isère (Sedi), mais on craint aussi que “l’irréductible” du Vercors donne des idées à d’autres… « Ce qui les placerait automatiquement dans une illégalité métropolitaine », indique Christophe Ferrari. Ce dernier va interpeller le préfet sur la question puisque ce déploiement est une obligation réglementaire d’ici 2021. Aujourd’hui, le collectif isérois No Linky s’appuie sur la fronde nationale qui entend bien faire reculer ce déploiement très controversé.

Bref, fin février, les No Linky organisaient une manifestation au Pont-de-Claix pour sensibiliser les habitants aux “effets nocifs” de ce nouveau compteur « conçu pour faciliter la vie des clients », assure ERDF. Et, cette semaine, le collectif accompagné d’usagers inquiets a été reçu par le maire du Pont-de-Claix et président de la Métropole Christophe Ferrari. Un temps d’échanges qui a permis à chacun de contrebalancer des éléments d’appréciation et d’opposition. Et, des oppositions, les No Linky n’en manquent pas. Déjà, ils s’inquiètent pour le porte-monnaie des utilisateurs, puisqu’un certain nombre de clients devront revoir la puissance de leur abonnement ; puis, du respect de leur vie privée et, enfin, de l’éventuel risque pour leur santé lié à l’installation de Linky chez eux, notamment à cause des ondes électromagnétiques.

D’ailleurs, l’Agence nationale de sécurité de l’environnement (Anses) a été saisie par les pouvoirs publics et doit rendre une étude sur la dangerosité du déploiement des compteurs communicants fin 2016. En attendant, les No Linky exigent l’arrêt du déploiement en brandissant le principe de précaution et espèrent que les élus métropolitains prendront exemple sur Carmaux (Tarn), ville de 18 000 habitants, devenue le symbole de la fronde qui refuse ces compteurs.

Retrouvez notre dossier "Le compteur électrique Linky fait débat" dans les éditions Sud-Isère du Dauphiné Libéré de ce dimanche 13 mars.

Posté par Meudonnais à 19:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

REFUS DE LINKY

 

46 communes ont déjà refusé les compteurs.

http://refus.linky.gazpar.free.fr/

 

Posté par Meudonnais à 12:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LINKY REFUSE PAR DES COMMUNES A CAUSE DES ONDES EMISES

linky-fries3 copie

Le compteur électrique Linky était critiqué comme étant inutile et coûteux, il lui est désormais également reproché d’émettre des ondes électromagnétiques pour transférer ses données. Des communes n’en veulent pas chez leurs habitants. 

La polémique prend un nouveau souffle autour du déploiement du compteur Linky – le nouveau compteur électrique intelligent d’ERDF -.

Délibérations hostiles

Plusieurs communes refusent l’installation de Linky chez leurs habitants comme à Saint-Macaire (33), Larnod ou Varennes-sur-Seine (77), allant jusqu’à prendre des délibérations hostiles au nouveau compteur. Plusieurs communes ont aussi organisé des réunions d’information ou mis le sujet à l’ordre du jour du conseil municipal.

Devant cette fronde, l’association des Maires de France, via son site Maire-info.fr affirme que les Maires ne peuvent pas s’opposer juridiquement à ce déploiement notamment car les risques électromagnétiques en particulier ont déjà été évalués et que les Maires ne peuvent pas s’appuyer sur le principe que l’autorité publique ait “méconnu le principe de précaution.”

Présentation malhonnête

Maire-info.fr cite entre autres comme référence une étude réalisée par le Criirem (Centre de recherches et d’informations indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques) qui conclurait également à l’innocuité des rayonnements électromagnétiques.

Reste que Pierre Le Luz, président du Crrirem estime qu’il s’agit d’une présentation très malhonnête de son étude. Car l’absence de risque indiquée par le Criirem ne concerne que la chaleur dégagée par le compteur. Or, la Criirem conseille de se tenir à au moins 2 mètres d’un compteur, et à au moins 5 mètres d’un dispositif de transmission de données pour éviter tout risque sanitaire à long terme tels que cancers ou électro-sensibilité.

La polémique n’est donc pas close. Même le président du directoire d’ERDF, Philippe Monloubou, a du annoncer qu’une nouvelle étude était en cours de réalisation par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dont les résultats sont attendus pour juin ou juillet 2016. Le président du directoire pointe qu’il y a moins de 1,5% de redus d’installation. .

Posté par Meudonnais à 12:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

LE COMPTEUR LINKY, CONFERENCE DE MARC CENDRIER ( ROBIN DES TOITS)

Le compteur Linky d’ERDF bientôt chez vous…Un compteur intelligent ? Ou Un non-sens économique, écologique et sanitaire ? 

Conférence – débat Jeudi 25 février 2016 
Avec Marc CENDRIER , fondateur de l’association nationale Robin des Toits 
Salle des Fêtes du Faouët (56) à 20h précises. Accueil à partir de 19h30 

Organisé par Le collectif Interre-actions ( interre-actions@sfr.fr) & Cyberacteur 

Cyberaction. Non au compteur LINKY : un non-sens économique, écologique et sanitaire 

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/compteur-linky-sens-economique-eco-1084.html

Le compteur Linky d’ERDF, conférence de Marc CENDRIER (Robin des toits)

Marc Cendrier

 

 

Posté par Meudonnais à 12:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

NON A WIFI A L'ECOLE DU QUEBEC

 

 Reportage sur des victimes de tumeurs au cerveau attribuant leur cancer à l'usage de leur portable et l'opinion de spécialistes.

  Étude publiée le 7 mars 2016 - Les tumeurs au cerveau sont maintenant la 1ere cause de cancer chez les adolescents!

 "Et c'est clair, nous ne voulons PAS de WiFi ni antenne, ni tour cellulaire dans ou sur nos écoles, payées avec nos argents, à moins que des recherches scientifiques démontrent HORS DE TOUT DOUTE que c'est TOTALEMENT SANS DANGER pour la santé de nos enfants avec garanties ÉCRITES et SIGNÉES du gouvernement et des divers responsables de ces établissements. 

Alternatives sans AUCUN risque pour la santé: 

1- Utiliser internet fibre optique en classe (la nouvelle fibre optique est LA technologie la PLUS rapide et efficace au MONDE): 

2-Le LiFi-Light Fidelity

Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Danger du téléphone portable et des antenne relais, téléphone sans fil dect, bluetooth. Danger Wimax, GSM et UMTS (3G). Risque pour la santé de la téléphone mobile. Danger du portable et du Wifi pour les bébé et les enfants.

http://www.robindestoits.org


http://www.robindestoits.org/

Posté par Meudonnais à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,